Historique du Club Marpen

En 1968, quelques « archéologues en herbe » âgés de 16 à 18 ans s’étaient réunis sous l’égide de l’Union Rempart afin d’organiser au Vieux Bourg de Merpins, à coté de Cognac (16) un premier chantier international de jeunes, ayant pour objet la conduite de fouilles archéologiques sur le site de la forteresse médiévale. L’association naît en 1969 sur ce site médiéval de Merpins Vieux Bourg, situé à 6 km à l’ouest de Cognac. « MARPEN » serait le nom celtique de ce site.

A cette époque, la jeune association MARPEN adhère à l’Union Nationale REMPART qui réunit aujourd’hui 170 associations, situées dans toute la France. Elle organise les chantiers sous forme de chantiers internationaux qui fonctionnent encore aujourd'hui en période estivale. Au cours de ses premières années d'existence, l'association intervient également sur les sites de l'abbaye de La Frenade à coté de Cognac et sur l'abbaye de Marcillac-Lanville à coté d'Aigre. A partir de 1976, MARPEN s’engage dans la restauration et la mise en valeur du village historique de Tusson et poursuit son aventure dans d’autres villages charentais.

Au cours de ces 40 dernières années, MARPEN a ainsi restauré plusieurs dizaines de monuments édifiés entre les 12ème et 19ème siècles : église, abbaye, maisons rurales, situées dans les Charentes. Ces constructions sont aujourd’hui utilisées pour l’hébergement des jeunes, des touristes, des visiteurs…, comme musées ou ateliers de formation. L’association a également créé et restauré des jardins à caractère historique.