Chantier à Villejésus, l’ancienne épicerie de Marie Valtaud

Présentation

Présentation

La maison Valtaud est un témoin précieux de la vie quotidienne en milieu rural, de la première moitié du XXe siècle. Les objets, disposés comme si son occupante y vivait encore, font aussi le récit d'une saga familiale : une petite histoire inscrite et rythmée par celle qu'on écrit avec un grand h, entre le progrès industriel et les deux guerres mondiales. Marie Valtaud est la dernière représentante de sa famille.

La tombée dans l'oubli de l'histoire familiale comme l'éparpillement de ses biens parmi les parents éloignés lui posait problème et c'est ainsi qu'elle en est arrivée à rencontrer le Club Marpen, et son directeur à l'époque, Jackie Flaud. A son décès en 1995, le Club Marpen devient gestionnaire des biens fonciers, et par commodité notariale, l'ensemble est légué à l'association Rempart. Une étude ethnologique et un inventaire des biens, incomplet à ce jour a été fait. Plusieurs documents en sont ressortis, des enregistrements sonores, une vidéo, et un mémoire d'étude.

En bref, l’histoire

Famille d'importance dans la commune, elle est à l'initiative de l'ouverture de l'épicerie du village au tout début du XIXe siècle. Dans un premier temps situé en face dans l'église, dans une petite ruelle, la devanture n'est pas visible depuis la place du village.

Après un grand chantier d'aménagement urbain qui entraîne la démolition d'un château pour faire place aux nouveaux bâtiments de la mairie (telle qu'on la connaît aujourd'hui), l'épicerie déménage juste en face, sur la route principale. Finalement, la boutique s'installe en 1944 dans la maison familiale, de l'autre côté de la rue. Marie Valtaud ferme définitivement les portes en 1964, après y avoir travaillé pendant 45 ans. Elle est un parfait reflet de ce que la modernité et la recherche de produits de qualité pouvaient être à une certaine époque, avant les trente glorieuses.

En outre, plusieurs autres activités gravitaient autour de la fonction commerciale : la mère de Mme Valtaud était couturière, ce qui explique l'importante vitrine de mercerie en fond de local. Par ailleurs l'atelier mitoyen avec la forge témoigne l'activité de maréchalerie et de vente et réparation de vélos. C'est aussi un lieu d'informations, colportées par les représentants commerciaux qui circulent de toute la France. L'épicerie est aussi le premier bâtiment où une ligne téléphonique a été ouverte. Enfin au second Empire (1852-1870) c'est un endroit de conciliation et de régulation entre les villageois.
En effet son aïeul Sophronie Marot (appelée Symphonie) a pris un rôle de juge de paix officieux. Elle fut la première conseillère municipale de la commune.

Marpen a comme mission de préserver ce patrimoine et de le mettre en valeur, accessible au public. La mairie de Villejésus est très engagée dans la mise en oeuvre du projet, et l'intègre dans sa vie locale ainsi que dans ses plans d'aménagements urbains. La dimension locale a donc sur ce site une imprégnation très forte. Par exemple en juillet 2015, des jours de chantiers avec la participation des habitants ont été organisée pour la première fois.

Campagne 2016

Campagne 2017

Les différents chantiers d'ados ont lieu aux mêmes dates: du 10 au 27 juillet 2017 et du 5 au 22 août 2017.

Entre les murs de la maison de Marie Valtaud, c'est tout une histoire de vie rurale charentaise qui est racontée. Les meubles, objets, feuilles de papier témoignent des activités et événements de la famille Valtaud-Gauthier sur six générations. Tenant la seule épicerie du village, c'est aussi un véritable musée de ce qu'est le quotidien dans un bourg de Charente avant la seconde Guerre Mondiale.

A l'heure actuelle, les villageois ont à cœur de conserver et mettre en valeur ce patrimoine de la vie courante. Ainsi échange et découverte sont résolument au cœur de ce chantier. Vous serez entre autre amené à les rencontrer lors d’une soirée festive co-construite avec le chantier et la commune.
La réfection des locaux et des espaces intérieurs sont autant de support à l'initiation à des techniques de construction traditionnelle.

Au programme :
Maçonnerie en moellons,
Taille de pierre avec la réalisation d'une plate-bande à coussinets,
Aménagement paysager

Le chantier occupe la première partie journée. Les après midi et jours de repos sont l'occasion de découvrir la région, rencontrer les habitants, les autres chantiers du Club Marpen, et de faire des activités à l'initiative des bénévoles, encadrés par l'équipe d'animation. La vie quotidienne est partagée par tous, dans la même veine du travail d'équipe sur un chantier. Chaque jour, un groupe de bénévoles avec un animateur préparent les repas et assurent l'entretien des espaces de vie commune.

Infos complémentaires sur le site de REMPART

Inscription obligatoire sur le site de REMPART

Tarifs

Site

du 10 au 27 Juillet

du 5 au 22 Août

Tarifs foyers sociaux éducatifs

Tarifs Nationaux REMPART

Tarifs habitants de Charente

Tarifs habitants de CDC cœur de charente et du rouillacais

Villejésus

20 pers. - sous tente

20 pers. - sous tente

690€

450€

405€

365€

Où se trouve le chantier?

Qui contacter?

Ségolène MIONI

Animatrice des chantiers internationaux, formation BAFA et stages à thèmes

Tel : 05.45.31.03.17
Port. : 06.25.28.01.67
Fax : 05.45.31.45.80
Courriel : chantiers@clubmarpen.org